La disparue de la Chaise-Tronquée

La disparue de la Chaise-Tronquée

Auteur : Catherine Doublet
Date de publication : 27/06/2010
ISBN : 978-2-9534938-N-2.031

Le hameau de la Chaise Tronquée est en pleine effervescence. La fermière, la figure emblématique du village, a disparu. Oui, parfaitement, disparu ! Sa voiture est bien garée dans la cour de sa ferme. Mais plus aucune trace d’elle depuis qu’elle a annoncé son pélerinage. Elle aurait dû être rentrée depuis plusieurs jours, déjà, seulement voilà... elle n’est pas revenue.

Et personne ne l’a vue sur le lieu du pélerinage. Elle a proprement disparu ! Alors les regards se tournent vers le neveu....
C’est qu’ils n’étaient pas toujours d’accord ces deux-là...

Et les langues vont bon train dans un tout petit hameau !



Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.fr


Catherine Doublet, est le nom de jeune fille de Catherine Boissaye. Avec son mari, Xavier, aujourd'hui décédé, elle a eu l'idée de créer ce site Internet pour accueillir tous les auteurs en mal d'éditeur.

Son talent littéraire, peu reconnu et qu'elle exploite avec parcimonie, lui vaut quelques bons et beaux textes. On retrouve son sens de l'humour dans ses écrits, parfois.

La nouvelle a fait le tour du hameau, a rebondi jusqu’au village, deux kilomètres plus loin. Tous sont en émoi : la fermière a disparu!

Elle est bien partie pour son pèlerinage, son voisin l’a vue fermer son portail (une rareté dans ce coin perdu où chacun laisse sa porte ouverte en permanence).
Seulement voilà, elle est partie il y a une semaine et elle n’est pas rentrée. D’ordinaire, elle s’absente deux jours, trois au plus. Une semaine, ce n’est pas normal, d’autant qu’elle n’a prévenu personne d’une si longue retraite.

C’est le neveu qui a donné l’alerte. Un peu surpris de ne pas revoir sa tante au matin du troisième jour, il avait d’abord pensé avoir mal compris et avait patienté encore quelques jours avant de donner l’alarme. Après avoir questionné le voisin d’en face, puis ceux des côtés, il s’était décidé à contacter la gendarmerie. La voiture était restée à la même place et, dans la maison, nulle trace de la tante. Inhabituel !

C’est que la tante n’a jamais abandonné aussi longuement le domicile et qu’elle apporte toujours, à son âge, un soin particulier à ses bêtes. Canards, poules, pigeons réclament des soins attentifs auxquels elle s’adonne avec une énergie débordante. C’est le petit neveu qui, en son absence, s’occupe de toute cette basse- cour, deux fois par jour, le matin avant de partir pour l’école et le soir en rentrant. Il n’a pas revu sa grand-tante depuis le jour de son départ, jour où elle lui a laissé les dernières consignes.

Personne n’a entendu parler d’une absence prolongée, d’un voyage ou de vacances, elle n’a pas plus reparu à la ferme où elle s’occupe, généralement, d’abreuver les bêtes, parcourant les routes à bord de son tracteur auquel est accrochée une citerne. Elle n’est pas plus revenue nourrir, chaque soir, la nuée de chats sauvages qui hantent les lieux. Non, vraiment, personne ne l’a vue, personne ne sait où elle est.
Personne. Absolument personne.

Bien évidemment, cette disparition surprend les uns, laisse perplexe certains, ouvre le cours de nombre de discussions. D’autres prétendent ne pas être étonnés. La disparition de la fermière est devenu, en quelques jours, le sujet de conversation incontournable entre autochtones.

Continuer la lecture Tout simplement des paroles d’hommes…

Tout simplement des paroles d’hommes…

Prix: 3,00€

– La terrasse de ”À la Cocarde” est écrasée sous un ciel d’azur et un soleil de plomb.
À l’arrière plan, il y a un port, avec des navires aussi bien gréés que motorisés. Un “juke-box“ invisible égrène des musiques: pour l’instant, c’est ”Walk on the wild side” de Lou Reed.
Des parasols multicolores offrent de l’ombre à des consommateurs

Acheter
Continuer la lecture Tonton Manu

Tonton Manu

Prix: 1,00€

[…]
Bien qu’elle ait cessé toute activité professionnelle depuis un certain nombre d’années, la famille Viallefont jouit encore, dans le Faubourg et parmi les familles de paysans des villages des alentours, d’une certaine notoriété qui s’apparenterait, dans une certaine mesure, à la considération qu’avaient les métayers …

Acheter