La mère

La mère

Auteur : Bruno Martin
Date de publication : 18/02/2009
ISBN : 978-2-9534938-Th-10.004

Une pièce vouée à l’amour, à la rencontre de deux êtres à la fois si différents et si proches.

Les dialogues poussent à réfléchir sur l’amour, la religion et les épreuves que peut nous réserver la vie.

Bruno Martin nous propose, ici, un texte inspiré des Ecritures, au rythme enlevé, très agréable à lire.



Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.fr


On pourrait dire de Bruno Martin que c’est un être « inspiré ». Féru de religion, grand érudit, d’une gentillesse déconcertante, il puise ses textes dans sa foi. De sa guitare, il tire des mélodies d’une grande spiritualité et pose tout naturellement des paroles pour accompagner ses notes. Outre les chansons, il écrit aussi des pièces de théâtre. Même si l’on est peu porté sur les affaires religieuses, le lire est un pur moment de plaisir tant ses personnages sont, eux-mêmes, inspirés et leurs préoccupations proches des nôtres.

REUBEN - Un oiseau, une feuille qui vole au vent ...
voilà une actrice.
La vie est grave, Suzanne.
Si je n’avais pas compris son sens,
où en serais-je à présent?

SUZANNE - Tu as connu des moments difficiles ?
Cela m’intéresse; raconte-moi.
REUBEN - Ne te moques-tu pas de moi ?

SUZANNE - Non, Monsieur Pardo.

REUBEN - Bien.

Lorsque ta défunte mère m’a connu,
j’étais un adolescent
et tu étais une petite enfant.
Au pensionnat qui assurait mes études,
ma place était financée par un lointain oncle,
que je n’ai d’ailleurs jamais vu.
Ta mère venait me chercher le samedi,
et complétait mon instruction religieuse.
J’ai compris très tôt, grâce à elle,
que j’étais un fils du peuple élu,
peuple arraché à l’esclavage par la main du Tout-Puissant.

SUZANNE - Ton prénom, ce n’est pas Robert ?

REUBEN - Non; c’est Reuben.
Robert était le prénom le plus proche.

Continuer la lecture Lettres à Maria Pacôme et autres artistes

Lettres à Maria Pacôme et autres artistes

Prix: 1,00€

Hasard, coïncidence, prémonition ? C’est la semaine précédant la mort de Maria Pacôme que Laurent Gérard me soumit cette lettre qu’il lui avait envoyé. Fait rarissime chez l’actrice, elle qui ne répondait jamais à ses admirateurs, lui téléphona, impressionnée par cette missive….

Acheter