Les vautours de papier

Les vautours de papier, Laetitia Gand, Nouvelles, fictions

Auteur : Laetitia Gand

Illustration : Françoise Dugourd-Caput

Date de publication : 25/08/2018

ISBN : 978-2-9534938-N-2.112

Une nouvelle de Laetitia Gand.

Un manuscrit presque moisi, oublié dans un tiroir, refait surface. Est-ce que ce sera un best-seller, un chef d’œuvre que les vautours de l’édition vont s’arracher ?

Et après ?


Nouvelles/Fictions – 6 pages – 1,00 euro

 

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.fr

Auteure et chroniqueuse littéraire, née le 9 mai 1979 à Neufchâteau en France. Dès 2010, elle eu la chance d'être publiée dans des recueils de poésie aux éditions Lulu, mais cela l'a davantage déterminée à faire cavalier seul dans le domaine de l'écriture. Par hasard, elle a été repérée par un éditeur de Montreuil, Joseph Ouaknine et c'est ainsi qu'est né son premier recueil en solo, "Le roman du temps qui passe" en janvier 2011, le début d'une longue aventure.



Je suis entré dans la pièce avec la main tremblante de l'alcoolique, le frisson de la peur et le cheveu blanc déjà pointant du souci, bien droit.

Un tiroir fermé qui sent la poussière.

Un meuble qui reluit pourtant de cire d'abeille. O’Cédar qui s'agite, le pantin de bois articulé qui patine comme un danseur étoile.

Le porte-manteau qui veille dans sa posture de marbre. Œuvre d’art dans le décor quotidien. Celle qu’on ne voit pas. Qu’on ne voit plus. Qu’on oublie. Presque enterrée.

La masse grise du cerveau qui carbure à la réflexion. Neurones en folie. Pire qu’un feu d’artifice. Sans le bruit.

Saint Antoine de Padoue, faites que mon esprit s'éclaire comme une ampoule. En échange, un je vous salue Marie en bonne et due forme, plein de bonne et belle dévotion.

Puzzle reconstitué. La passoire qui me sert de cerveau a les trous qui se rebouchent. Soulagement et éjection d’un Eurêka !! Écho rebondissant contre les murs. On se serait cru dans une salle de squash.

Ça m’a sonné.

Un manuscrit dort dans le tiroir. J’ai dû le réveiller.

Noir intérieur et bleu d'encre mêlés. Osmose de circonstance.

Vous est-il déjà arrivé de tourner en rond quelque part, de passer trois fois devant un objet sans le voir réellement ?

Saint Antoine de Padoue,
Ne fais plus la moue,
Je vais te contacter.
De la terre au Ciel,
Il n'y a qu'un pas immatériel.
Si tu entends prier,
C'est moi !

Pendant ce temps, un manuscrit aux archives se meurt d'ennui.
Et le mien fait grise mine, ses pages ont jauni d'oubli. Il ne s’est même pas plaint. Quelle sagesse !

J'ai la mémoire qui flanche , je me souviens plus très bien…

Jeanne me trotte dans la tête, sans gêne. Elle m’agace royalement. Elle s’invite trop.

Le soleil, tenace, a vampirisé le tiroir. Il ne fait plus tout noir, le manuscrit se voit rayé comme un Dalton.

Il s'étonne !

Et pourtant il y a belle lurette qu’il séjourne...

Continuer la lecture Lettres à Maria Pacôme et autres artistes

Lettres à Maria Pacôme et autres artistes

Prix: 1,00€

Hasard, coïncidence, prémonition ? C’est la semaine précédant la mort de Maria Pacôme que Laurent Gérard me soumit cette lettre qu’il lui avait envoyé. Fait rarissime chez l’actrice, elle qui ne répondait jamais à ses admirateurs, lui téléphona, impressionnée par cette missive….

Acheter