Publié le

La création

La création

Auteur : Françoise Bacelon

Date de publication : 18/09/2010
isbn : 978-2-9534938-H-9.003

.. Et Dieu créa le Monde. Et Adam, aussi... Tout le monde le sait. Mais quelle fut la réaction de Dieu en observant cette dernière réalisation ? Etait-il content de son oeuvre?

Quelles réflexions, cet humain, a-t-il pu suscité dans la tête d’un dieu fatigué par tant de labeur ?

Inspirée après avoir contemplé le tableau "La Création d’Adam" du plafond de la Chapelle Sixtine, réalisé par Michel Ange, Françoise Bacelon, avec son humour particulier, nous fait revivre ce moment historique de l’apparition d’Adam. Avec son brio habituel, elle nous invite à entrer dans la pensée de Dieu et à analyser les réactions du Créateur.

 

 

 

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.com

Pratiquant l’Ikebana, Françoise a souhaité créer ses propres vases et s’est inscrite dans un atelier de terre. Lors d’une exposition, elle a utilisé des cageots vides pour exposer ses œuvres.
« J’ai pensé à ce moment-là que ces cageots avaient la chance de vivre une seconde fois. Et, tout naturellement, je me suis dit qu’un jour j’écrirais la biographie d’un cageot… L’idée de faire parler ceux qui n’ont pas la parole était née.
Une de mes amies m’ayant dit qu’elle aimait à me lire, je me suis, quelques années plus tard, lancée dans l’aventure de la page blanche. Ainsi est né mon premier texte.
J’ai tout de suite aimé donner vie à des objets, par essence sans spiritualité. Mais non sans âme…
Peut-être une manière de transcender le quotidien… »

Pratiquant cette discipline depuis plus de trente ans maintenant, j’ai eu l’envie, il y a environ 10 ans, de fabriquer mes propres vases. Je me suis donc inscrite à un atelier de terre. Ma production semblant avoir quelque intérêt aux yeux de mon professeur, j’ai organisé une exposition de mes travaux pour laquelle j’ai utilisé des cageots vides de fruits et de légumes comme supports à mes œuvres.

Née sous le signe de la lune dans Paris libéré, je me suis toujours intéressée aux arts, même sous leurs aspects les plus divers.
C’est curieusement l’art floral japonais, l’Ikebana, qui m’a amenée à l’écriture par des chemins, oh combien, détournés.

Laisser un commentaire