Publié le

Mort d’un capitaine

Mort d’un capitaine

Auteur : Victor Hugo
Date de publication : 09/09/2014
ISBN : 978-2-9534938-RT-7.027

Le capitaine Harvey, marin chevronné de la marine anglaise, dirigeait de main de maître son bateau « le Normandy », jusqu’au jour où il fut heurté par « La Mary ». Victor Hugo, nous raconte, ici la fin d’un homme, mort en héros pour sauver ses passagers. 6 pages – Les Gratuits

Remarque : Ce document comporte également un extrait de lettre de Victor Hugo au capitaine Harvey, d'une lettre de Victor Hugo à un journal anglais suite au naufrage et de quelques explications sur les appellations maritimes.

 

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.fr

 

Est-il besoin de présenter ce grand, cet immense auteur qu’était Victor Hugo ? Il s’est essayé à la poésie, au théâtre, au roman, à tous les genres de la littérature et reste, encore aujourd’hui, un phénomène.

Il s’adonnait aussi au dessin et a illustré nombre de ses romans. Condamné à l’exil, il a beaucoup souffert de la disparition de sa fille et l’on ressent dans les romans qu’il a écrits par la suite, toute l’étendue de la tristesse qui l’habitait. C’est à partir de ce moment qu’il a obligé ses personnages principaux à subir un sort tragique.

L’empreinte de cet immense écrivain perdure et c’est tant mieux !

Né en 1802 (Ce siècle avait deux ans…) à Besançon, fils d’un général d’Empire, il se consacre très vite à l’écriture. Après la mort de Léopoldine, il se dirige vers la politique et devient député en 1848. Contraint à l’exil après le coup d’état du 2 décembre 1851, il se réfugie sur les îles anglo-normandes, ce qui lui permit de s’adonner à la satire (Les Châtiments). Il écrit également durant toute cette période La Légende des Siècles, Les Misérables, Les Travailleurs de la mer entre autres œuvres. Il rentre en France en 1870. A sa mort, en 1885, ses cendres sont transférées au Panthéon.

Laisser un commentaire