Publié le

Trois fables

Trois fables

Auteur : Jean de La Fontaine
Date de publication : 19/03/2010
ISBN : 978-2-9534938-Cl-5.006

Tout le monde connaît la cigale et la fourmi, le lièvre et la tortue, le loup et l’agneau...

Mais les fables de Jean de la Fontaine ne se cantonnent pas à celles-là et certaines restent même très actuelles si on prend la peine de bien les relire.

Nous avons choisi trois fables :

- Les deux Coqs : gare au vainqueur ; à trop fort crier sa victoire, il pourrait bien se retrouver en mauvaise posture et laisser le vaincu tirer profit de sa vantardise.

- L’homme et la puce : nous demandons souvent à nos dirigeants de s’occuper de nos petits problèmes personnels alors qu’ils doivent se préoccuper d’affaires très complexes. Est-ce bien leur rôle ?

- Le chien qui porte à son cou le dîné de son maître : d’après une fable de M. de Puget intitulée le chien politique, Jean de la Fontaine met ici l’accent sur ces élus qui profitent des deniers publics sans scrupules et s’entendent, surtout en ce qui concerne ceux qui prétendent le mieux nous défendre, pour se les partager.

Remarque : Fables de La Fontaine moins connues, mais qui restent pourtant d'une étonnante actualité.

 

Edité et distribué par Plume Service
8 rue du Général Despeaux – Malassise
60 390 La Neuville Garnier
et sur :
www.plume-direct.fr

 

Né à Château-Thierry en 1621, il fut le protégé de plusieurs hautes personnalités de l’époque (Fouquet, duchesse d’Orléans,…). Ses Contes en vers lui donnèrent la célébrité. Il publia ensuite ses Fables, empruntées à Esope, Phèdre, et autres fabulistes précédents. Ses petits récits montrent une grande habileté et un esprit malicieux. Ses morales, loin d’être dogmatiques, sont l’objet de ses réflexions personnelles et de son expérience de la vie tout en assimilant les valeurs traditionnelles de l’époque. Les fables sont regroupées en douze livres. Il a su utiliser les écrits de ses prédécesseurs pour en faire des chefs-d’œuvre.
Il décède en 1695 à l’âge de 74 ans.

Laisser un commentaire